Le e-sport en corée
0
  • Posted:
  • 10 mars 2016

Si l’esport, ou le sport électronique, a encore bien du mal à percer en Europe, en Corée il est devenu un véritable sport national !

L’histoire de l’esport en Corée du Sud

Dans les années 1990, la Corée du Sud est d’un point de vue vidéoludique un pays comme les autres où rien ne laisse penser que quelques années plus tard il deviendrait la référence du sport électronique.

Mais en 1997 survient la crise économique asiatique qui met à genoux la Corée du Sud. Le chômage est en hausse, le pouvoir d’achat en baisse, et les joueurs sont incapables de s’équiper correctement. C’est alors que naissent les premières salles de jeux en réseau, ou « PC Bang ». Disposant d’une bonne connexion à Internet et de bons ordinateurs, elles permettent aux joueurs de se divertir à moindre frais.

Le succès est quasi immédiat, en l’espace de quelques années le nombre de PC Bang passe de quelques milliers à plusieurs dizaines de milliers de salles. Cela ne suffit pas pour autant encore à expliquer l’engouement pour le jeu Starcraft et l’émergence du sport électronique qui en a découlé.

En fait, à cette époque l’image des jeux vidéo était bien pire que celle que l’on peut avoir aujourd’hui en France. Ainsi de nombreux titres, et plus particulièrement les jeux de tir à la première personne, furent rapidement interdits car jugés trop dangereux. Tandis que les consoles de jeux vidéo étaient également interdites, car d’origine japonaise. Et à cette époque, le peuple coréen avait encore du mal à pardonner aux Japonais ce qu’ils leur avaient fait durant la seconde guerre mondiale. Résultat, les joueurs coréens ne pouvaient plus se réunir que sur un seul jeu : Starcraft, un jeu de stratégie en temps réel.

L’émergence de l’esport

Bien que quelques années plus tard les interdictions pesant sur les jeux vidéos ont été levées, cela n’entamera pas pour autant le succès de Starcraft et l’émergence de l’esport qui s’ensuivit. Rapidement, les meilleurs joueurs se réunissent pour former des équipes et disputer des tournois de plus en plus médiatisés. La télévision s’empare alors du phénomène et diffuse les grandes compétitions.

Néanmoins, c’est la chaîne OnGameNet qui sera la première à rendre les retransmissions plus attractives et animées. Au fil des ans, les champions deviennent de véritables stars. En 2002, la Korean e-Sport Players Associations (ou Kespa) est créée avec le soutien du gouvernement, qui reconnaît du même coup le sport électronique comme un sport national. Aujourd’hui, l’esport est le second sport le plus regardé en Corée du Sud.

Bref, que ce soit en terme d’organisation ou de diffusion, le sport électronique ressemble à n’importe quels autres sports de haut niveau. Il existe même des divisions dans lesquelles on peut évoluer. Mais il y a aussi des scandales ! Ainsi, en 2015 de nombreux joueurs, qui avaient été payés pour perdre leurs matchs, ont été sanctionnés par de fortes amendes et même des peines de prisons avec sursis !

No comments so far!